Friday, February 03, 2006

De nouveaux témoignages

Vous ci-dessous des courriels de témoignages que j’ai reçus. Un certain nombre via le site de Libé. Les autres directement sur ma boîte. Ce qui ne facilite pas la mise en page ! Merci à tous ceux qui ont pris le temps d’écrire.

Venga réagit à l'article suivant :
«On m’a battu, violenté et insulté pour rien, juste parce que je suis noir» paru le 06/12/2005, écrit par C.A. dans la rubrique monde
J'ai lu avec une désolation et déconcertation votre article, je trouve inhumain ce que font les gens tout simplement pour une couleur de peau. Je suis blanche cher Monsieur et je regrette que la vie soit si injuste. Je compatie énormément avec vous et vous suggère d'amener votre article aux plus hautes distinctions des pays concernés, ne laissez pas ces barbares avoir fait ce qu'ils vous ont fait sans punition.
Venga
Je viens de lire votre témoignage et je suis scandalisée, choquée, émue par ce que j'y ai lu !!! Je n'arrive pas à penser qu'aujourd'hui, au XXIéme siècle, des Européens traitent ainsi des humains de la sorte sous prétexte qu'ils ont une couleur de peau différente d'eux. Mes fils ont un livre pour enfants qui est extraordinaire. C'est un petit garçon noir qui demande ŕ un petit garçon "blanc" qu'elle est sa couleur à différents moments de sa vie : naître rose, ęêtre vert de peur .... Et lui reste dans toutes les situations .... Noir. La conclusion est qui est l'homme de couleur ???? et le petit noir reste noir et le petit "blanc" est devenu multicolore. Je trouve cette façon pleine de douceur et de poésie pour expliquer la différence aux enfants et aux plus grands pour qui n'ont pas bien compris ! A diffuser dans tous les aéroports et dans tous les commissariats pour essayer de rendre les gens intelligents. J'espère que vous intenterez une action en justice et ferez diffuser des pétitions de soutien. Il est infernal que les bavures ne soient pas punies. Je reste ŕ votre disposition. HOMME DE COULEUR, de Jérôme RUILLIER (édition Bilboquet).
Séverine Drébetz, multicolore multiculturelle

Bonjour,
j'ai lu votre insupportable mésaventure sur infonet. Je suis bien sûr outré par ce qui vous est arrivé. Et aussi de penser que le temps n'est pas si loin ou cela arrivera chez nous. J'espère que vous arriverez ŕ faire reconnaître, dans cette affaire, votre droit à circuler sans ęêtre jugé au faciès. C'est en fait notre droit à tous et notre dignité qui est en jeu. Cordialement.
Eric Falconetti

Je viens de lire votre témoignage sur ce qui vous est arrivé ŕ Madrid.
Choqué.
Terrifié.
Je me mets à haïr mon pays, les traités qu'il signe à tout va, cette Europe qui ne nous aide qu'à régresser.
50 ans passé... J'avais tant espéré.

Ma culture, ma religion, tout m'avait amené à être toujours du coté du plus faible.
Sommes-nous si peu puissants puisque c'est aujourd'hui toujours le plus fort qui s'avère avoir raison ?
Pourquoi ce pays qui m'a toujours été souriant - et dont j'ai vécu avec grand bonheur la sortie du franquisme - permet-il de telles choses ?

J'avais pris la plume pour vous témoigner de mon soutien ŕ la suite de ce que vous avez vécu, et voilà que j'étale à vos pieds mon désarroi et mon impuissance alors que je voulais vous communiquer de l'énergie pour dépasser cette haine que vous avez reçu.

Nos enfants auront la lourde tache de ressouder tout ce que nous avons laissé se briser depuis si longtemps, pour recréer une civilisation là où la barbarie ne fait que progresser.
Et pour cela, vous, les journalistes, avez aussi un rôle primordial.

Continuez donc à informer du meilleur de votre conscience.

Jean-Louis MAURICE
Agriculteur

SALUT Ton histoire est invraisemblable et intolérable a notreépoque et j'espère que tu as vu un médecin pour faire unconstat et que tu vas porte plainte pour faire comprendre atous ces gens ce n'est pas parce qu ils ont un pouvoir quils doivent oublier qu on ne doit pas bafoué les droit deL’homme et si toutefois tu as du mal a déposer ta plainteen France tu la déposeras au niveau de l'EuropeBon courage et tiens nous au courant
Fcanterres

Monsieur, Je viens juste de lire votre témoignage sur votre mésaventure terrifiante dans un aéroport espagnol sur grioo.com. Permettez-moi de vous manifester toute ma sympathie et mon courage. La Négritude dans ce type d’épreuve doit ętre plus qu’un pigment mais une véritable force. Ce qui ne nous (la diaspora Africaine) tue pas nous rend plus fort. Cordialement.
Annick G., Martinique

Bonjour Maguette,

Je suis vraiment révolté par votre histoire. Je vous témoigne ŕ travers ce message tout mon soutien. Vous ętes un homme courageux et vous avez réagi comme il fallait. A votre place, je pense que j'aurai agi exactement de la męme manière. J'estime tout simplement qu'il faut maintenir la pression jusqu'à ce que tout le monde sache ce qui s'est passé afin que de telles choses ne se reproduisent plus. C'est dommage d'avoir plus affaire ŕ des imbéciles conditionnés pour violer les droits de l'homme... Ils sont submergés par leurs préjugés alors qu'ils ignorent TOUT de l'Afrique. Je vous soutiendrai partout et de ce pas je vais contacter des journaux guinéens pour leur demander de reproduire l'histoire diffusée par Liberation. Bon courage cher confrère.

Saliou SAMB
Journaliste

Ce qui s'est passé lors de cette escale estproprement révoltant et inadmissible. Comment peut-onencore maltraiter des êtres de la sorte , au mépris dela législation et des règlements? Et dire que l'oncritique les pratiques du Moyen Age, mais où est ladifférence? L'Histoire ne nous a rien appris! Il y a lieu de faire connaître aux consulatset aux ambassades concernées, ainsi qu'à la presse,lesgraves agissements des policiers espagnols. Donner de l'écho à cette affaire, c'est permettre de faire cesser ces pratiquesracistes et intolérantes.Que la chance accompagne cette démarche vers un plus d'humanité.Bien amicalement.
Ginette

Bonjour M. Mbengue,
J’espère tout d’abord que vous allez mieux après ce sinistre pris à partie. En lisant votre récit j’ai fait le lien avec un autre acte fasciste dont la police espagnole s’était rendu coupable il y a quelques mois sur un joueur d’échecs géorgien de renommée, cf. : http://www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=2004
Je ne sais pas exactement quelles ont été les conséquences de la plainte du joueur d’échecs, mais il serait vraiment souhaitable que les espagnols prennent conscience de la manière dont se comporte leur police et que ce type d’agression ne se reproduise plus !
Bonne continuation
Gaël Le Bourhis


Salut Magatte!
Ta « testimony » me va droit au coeur et en tant qu'Africaine je partage tes peines. Je pense très sincèrement que des cas pareils doivent être entendus par tous.
Ne pourrais-tu pas prendre un avocat?

Nathalie



Bonjour,

J’ai eu connaissance de l’article concernant votre mésaventure par le biais d’une amie qui m’a envoyé ce lien. Je suis carrément outrée au vu de cet article. C’est une situation qui à l’époque où nous vivons est totalement inadmissible et intolérable. Je suis noire également, d’origine antillaise (la Martinique) et je n’ai jusqu’ici grâce à Dieu jamais connu de problème de discrimination. Mais étant étudiante à Paris j’ai rencontré des personnes qui subissaient de la discrimination du fait de leur couleur de peau rien qu’à cause de leurs origines, et ce juste pour trouver un malheureux stage de quelques mois. Mais tout de même, il faudrait que la Société évolue. Il serait temps que les gens se réveillent. Aucun être humain en cette ère ne mérite d’ęêtre traité de la sorte. Il faut dénoncer ces crimes. Et d’ailleurs je suis de prête à saisir une association qui est le Collectif Dom : http://www.collectifdom.com/
Cette association se mobilise activement contre toutes formes de discriminations. Il faut que cela s’arrête, on ne choisit pas d’ęêtre ce qu’on est et il faut accepter la différence à sa juste valeur. Ne dit-on pas que la diversité est une richesse…
En tous cas, j’ai tenu à vous manifester très modestement je sais, mais à ma façon, ma solidarité par rapport ŕ ce qui vous est arrivé. Ce sont des choses qui arrivent encore trop souvent et il est grand temps que cela s’arrête. Malgré tout cela, la vie continue d’avancer et nous devons continuer de nous battre.
Bonne continuation à vous.
Cordialement,
Mlle Corinne Juvaron

Bonjour Magatte, J'essaie de comprendre ce qui t'est arrivé à Madrid; ce retour brutal du refoulé colonial sera-t-il l'amorce de la prise de conscience de notre condition réelle dans le monde ? Fraternellement,
Marta.

Cher Magatte,
Ton récit m'a profondément touché. Je me sens concerné par ta mésaventure qui interpelle chacun , chacune, toutes les femmes tous les hommes qui ont à coeur de bâtir un monde de justice, d'amour, de respect mutuel où on ne se regardera plus en blanc, jaune, noir rouge ou bleu que sais je.... C'est dommage que dans les aéroports du Nord on trouve les espaces où on humilie les noirs en les traitant comme des moins que rien avec des méthodes et des moyens qui dépassent ceux des périodes sombres des colonies. Ces humiliations sont aussi pratiquées de façon subtiles et très sophistiquées dans les ambassades des pays du Sud où tous ceux qui demandent des visas sont généralement soumis à rude épreuve. Les procédures de demande de visa obéissent à des mécanismes d'arnaque qui enrichissent les ambassades du Nord installées en Afrique. Les sommes versées par les demandeurs ne sont pas remboursées en cas de refus par les autorités de l'ambassade. Si on calcule par exemple ce que récolte par jour l'ambassade des Etats Unis d'Amérique au plan financier sur les frais de visa je peux parier que la masse d'argent peut payer tout le personnel de l'ambassade y compris le salaire de l'ambassadeur et ses avantages faramineux. Je mets au défi les ambassades occidentales basées à Dakar si elles osent rendre public les états financiers relatifs aux frais de visa qu'ils soutirent indûment aux demandeurs de visa en violation des principes les plus élémentaires des droits de l'homme. C'est d'autant plus grave que peu de personnes obtiennent le visa.
Nous devons nous battre pour faire cesser ces pratiques dégradantes et humiliantes qui promeuvent le délit de faciès

Bon courage cher ami nous continuerons à amplifier ton cri du coeur et à populariser ton combat

Moussa Diop

Bonjour,
Quelle horreur ! Je suis outrée. J’espère que vous avez porté plainte. Il faut absolument en parler plus dans les médias. Et faire un véritable tapage de cette histoire. Franchement je ne sais quoi dire…Je suis de tout coeur avec vous – Et prête pour une pétition !
Nathaliek, Pascale Kouadio

Bonjour, Par l'intermédiaire des "Amis du Monde Diplomatique" j'ai pu lire le témoignage de votre traitement par les "autorités espagnoles". Malheureusement, on peut constater que trop peu d'années séparent encore du Franquisme la police et autres services de "sécurité".
En tant que "breton", et donc "bon petit blanc", j'ai souvent pu constater le mépris des autorités policières envers nous, malgré que nous fournissions un grand nombre de ces troupes ainsi que de l'armée et que nous ayons été "intégrés" à la France depuis fort longtemps.
L'exacerbation d'une différence (de quelque ordre qu'elle soit) pour en faire une "propagande" est soit le fait d'une société totalitaire soit un signe avant-coureur d'une société le devenant. Votre traitement n'est pas une exception mais le signe que l'Europe transmet à ses fonctionnaires, même nationaux, sa tendance fasciste (le totalitarisme est la forme aboutie du libéralisme, le communisme "stalinien" n'en étant qu'un avatar). J'espère que, si cela est autorisé (ou plutôt vous est autorisé), vous porterez plainte contre l'Espagne auprès de la "Cour de Justice Européenne" et que vous obtiendrez réparation (avec si possible la radiation de ces ... individus) des autorités espagnoles mais, actuellement, je n'y crois guère. Bon courage et sus aux racismes.
Jean-claude JONCOUR Nota : "Un policier est un policier quelque soit le régime pour lequel il travaille"
--

J'ai honte, honte d'ęêtre blanc je te demande de tout faire pour que ces lamentables événements soient connus par le plus de monde possible
Il est hélas de plus en plus fréquent que ce genre de choses arrivent "mettez un uniforme sur un ęêtre humain, blanc de préférence, et il se transforme en bête sauvage
je te prie de croire en ma profonde sympathie quelle que soit nos croyances prions pour que les humains oublient leurs haines mais n'oublions jamais que le racisme peut surgir de toutes parts restons vigilants
Gecaparros
--
Je viens lire votre le récit de votre mésaventure. C’est intolérable de vivre de telles choses au 21e siècle. Je vous exprime toute ma compassion et ma solidarité. Je vous exhorte également à tout mettre en oeuvre pour que cette atteinte à la dignité de l'homme ne reste impunie. Continuer à médiatiser ce qui s'est passé pour que les Noirs et notamment ceux qui résident en Afrique soit amplement informés. Fraternellement.
Nassirou Hassane Mounkaďla Français d'origine Nigérienne

Bonjour,

Les mots me manquent pour vous témoigner toute ma solidarité et ma sympathie. J'ai lu votre histoire avec émotion et effroi et espère en toute sincérité que nous pourrons tous faire évoluer les mentalités...
Amicalement,
Marie

Je suis du Niger et réside en Chine .Je suis outre parce que vous avez vécu, et je pense que vous devez porter cette affaire devant une juridiction pour que justice vous soit rendue et aussi et surtout pour que ce genre de traitement ne puisse se répéter. Vous taire serait un crime. Il est temps qu’on nous traite, nous les noirs, avec tout le respect dû a un être humain.
Saurait été que vous soyez un Noir non français j’en suis certain ça aurait été encore pire. Mais bon Dieu qu’a-t- elle de si mauvais la couleur noire?
Tahirou Talba
--
Bonjour,
J'ai lu votre récit sur www.grioo.com
Cela relève presque de l'incroyable! Avec un passeport français????
Tabassé en 2005 dans un pays européen comme un vulgaire brigand, juste parce qu'on a la peau noire!!!!!
Je suis outrée. Avez-vous porté plainte?
Bon courage et je suis de tout coeur avec vous.
Cordialement
Imafouo Amélie
--



Monsieur,
J’ai le plaisir de vous témoigner ici ma solidarité. En effet, vous avez fait ce qu'il fallait faire: protester! Maintenant ils ont tout leur temps de réfléchir à ce qu'ils avaient fait… s'ils ont un brin de conscience. Je suis révulsé par ce genre d'actes racistes...le combat ne semble pas fini...vous n'ętes pas seul.Farid Juba--Mon frère, J’ai lu et relu votre témoignage et je suis scandalisé par ce que vous avez vécu.Je ne sais pas ce que vous avez fait depuis votre retour en France (plainte, rencontre avec des associations ou des journalistes...) mais avez-vous saisi les autorités de l'aéroport?Loin de vouloir jeter de l'huile sur le feu une telle mésaventure ne doit pas rester en berne au risque de voir d'autres NOIRS subir les męmes méfaits.Quand on pense que l'un des derniers avantages de la nationalité française se limitait aux déplacements que dire pour le reste? Je reste outré et totalement dégoutté par ce que vous avez vécu et je voudrais vous témoigner ma solidarité.Bon courage et rassemblons-nous; c'est tout ce qui nous reste à faire car les lendemains s'annoncent très très difficiles pour nous autres "naturalisés".Bien fraternellement.
El Hadj.Fodé SOUMAH

Cher frère,
Je viens de lire l'article sur les coups et blessures que tu as reçu en espagne. J'ai eu du mal à terminer la lecture. J'avais la chair de poule de voir qu'on traite un être humain de la sorte, juste parce qu'il est de peau noire. C'est horrifiant et męme très révoltant. J'aurais réagi comme toi me connaissant, mais par moment il faut se taire devant certaines choses comme le cas dans lequel tu t'es retrouvé, car vois-tu ils sont indécrottables ces soit disant civilisés qui font la morale aux autres sans jamais se l'appliquer à eux-męmes. Tu aurais pu perdre la vie, je me repose toujours la question de savoir comment tu as pu survivre après tant de coups roués sur ton corps et cette perte énorme de sang. Enfin! Je vais m'arrêter là sinon j'écrirais des pages. Je te souhaite du courage comme tu en as eu du début à la fin, un prompt rétablissement et saches que nous "tes frères" sommes de tout coeur avec toi en particulier moi personnellement. C'est reconnu que l'union et la solidarité font la force, regardons autour de nous.Louise Da Matha--Cher frère, J'ai été très sensible à votre mésaventure. C'estdommage que des gens qui ont longtemps considéré lesNoirs comme des moins que riens en viennent à cettebassesse qui illustre hélas un état d'esprit trèspartagé présentement dans le Nord.Je n'ai pas subi les mêmes brimades que vous mais jeconnais bien l'arrogance de la police espagnole desaéroports.Je puis enfin vous dire qu'autant j'ai admiré votrecalme autant je vous demanderais d'être très actif etmême obstiné dans la défense de vos droitsfondamentaux. Engagez une procédure judiciaire ne serait-ce à titre symbolique. Un conseil, ne manquez jamais de décliner rapidement votre identité pour ramener ces nervis à leur place loin de votre valeur intellectuelle et de votre sens très élevé de l'humain. Pour ce qui me concerne, à la moindrealtercation, je prends de la hauteur sans faussemodestie. Toutes les fois, ils me laissent avec lahiérarchie de la Police. Enfin, ça paie souvent chezces "complexés" Portez-vous mieux, Magatte.
Ndioro SOW, universitaire sénégalais


Mr Mbengue,

Je suis une jeune fille de 21 ans et suis bénévole à radio rencontre, radio interculturelle de Dunkerque.
Je suis indignée par ce que vous avez subi et me demande pourquoi personne n’a intervenu plus tôt????
Vous vous êtes montré très courageux car j'aurais personnellement perdu mon sang-froid.
J'espère de tout coeur que ces "soi-disant" policiers ne s'en sortiront pas comme ça!!
Avez vous pu entreprendre des démarches??
Avec tout mon soutien
Florie



Bonjour MAGATTE,

C'est avec tristesse que j'ai appris ce qui vous était arrivé. J'espère qu'il y aura une réaction officielle à cette affaire, par exemple une plainte pénale. Si jamais ça vous dit, je suis prête à faire signer une pétition dans le pays où je vis pour expliquer ce qui vous est arrivé.

Tenez-moi informée de la suite des événements s'il vous plaît.

Encore une fois, courage!

Flore Agnès

Bonsoir Magatte, Je viens de lire votre mésaventure espagnole sur Grioo.com. J'en suis outrée et tiens à vous exprimer ma profonde et très vive désolation. Avez-vous informé les autorités françaises de ce qui vous est arrivé ou contacté la ligue des droits de l'homme ? Vous ne pouvez pas vous contenter de classer l'affaire comme si de rien n'était...une action juridique doit ęêtre menée à l'encontre de la police espagnole afin que ce genre d'incident raciste n'arrive plus jamais ! Anyway, bon courage et tenez-moi au courant des suites que vous voulez donner à votre affaire. A bientôt,
Chantal.
--

Je suis très choqué par ce qui vous est arrivé et triste de constater que malgré les lois et conférences internationales organisées contre le racisme les choses ne changent pas. Je suis également noire et à travers votre histoire je me suis imagine a votre place vous avez été vraiment très courageux

Patrick Kendzo
---
Ce n'est sans doute pas la première fois que de tels comportements se produisent ; il faut les faire connaître partout, que les gens réalisent...

Je me joins à votre appel à protestation du gouvernement français pour avoir fait subir un tel traitement à l'un de ses ressortissants.
Mais, je me dis que le racisme que cela révèle est présent, tout autant, dans bien d'autres pays, dont la France bien sûr.
Et aussi que s'il n'y avait pas des lois pour fermer les frontières des pays riches aux pays pauvres, il n'y aurait pas cet ignoble "tri" entre ceux qui ont le droit d'entrer et ce qui n'ont pas le droit et donc pas non plus ce premier "tri" raciste entre peaux blanches et peaux noires.
Bon courage pour la suite.
Christine Mead
--
Juste pour vous dire BON COURAGE et s il y a une pétition ou quoi que ce soit a signer, contactez nous. Je suis aussi de la Diaspora et je sais pourquoi j ai quitte l’Europe et sa triste mentalité. Bien à vous
Sophie

Bonjour,
J'ai été horrifiée, je ne sais même pas si le terme est suffisant, par ce qui vous est arrivé en Espagne, et plus encore de l'apprendre "par hasard" au détour d'un lien vers grioo.com en lisant un article sur Yahoo. Je ne comprends pas que de tels agissements ne soient pas dénoncés par les médias. Il faut absolument porter plainte, faire le maximum pour informer le plus grand nombre de personnes, d'associations, ne pas taire de tels actes racistes, le traitement différent en fonction de la couleur de peau, à croire que nous vivons dans une société basée sur l'apartheid !!! Je suis horrifiée également que personne ne soit intervenu, n'aie protesté. L'assistance à personne en danger n'existe donc pas en Espagne ? Un uniforme ne donne pas tous les droits, et surtout pas de traiter un homme de cette façon. Je ne peux que vous dire que je suis de tout coeur avec vous, que j'espère que justice vous sera rendue, et surtout que les coupables seront punis.J'espère qu'un jour enfin on ne fera pas plus attention à la couleur de peau d'une personne qu'à la couleur de ses cheveux ou de ses yeux. Si je peux vous être utile ou vous aider, n'hésitez pas à me contacter :
Rosy BALOGUE

4 comments:

fatou said...

bonjour max,
une amie m'a informé de ce qui t'es arrivé et m'as transmis l'adresse de ton blog. Ce que j'ai lu m'as profondément choquée et attristée;j'espéres que tu te remets de tes blessures morales et physiques.De telles agissements ne sont plus tolérables, je ne suis pas d'accord avec le "mougnal"sénégalais car ces faits touchent la personne au-delà de sa dignité, mais dans ce qu'il a de plus cher, c'est à dire son identité car ce n'est pas ton attitude qui a pu les exacerv=ber mais bien ta couleur.Il faut continuer d'affirmer comme tu le fait que nous ne sommes pas des "sous-hommes" si je puis me permettre de citer les propos malheureux d'un homme politique.
Personne ne sait jusqu'où peut aller la cruauté humaine, mais actuellement la seule arme que nous ayons est la force de caractére, la dignité et la perséverance.Continues donc ton combat, n'hesites pas à saisir la cour européenne de justice car ce qui t'es arrivé ne doit pas rester sans suite.
Je t'assures en tout cas de mon soutien, beaucoup de courage mais je penses que tu l'as déjà.
Bonne chance.

Baba Sakho said...

Mon cher Magx,

Comment ne pas être choqué, outré, ébahi par la mésaventure que t'as vécue à l'aéroport de Madrid ? Les mots ne seront pas assez forts pour exprimer le sentiment que m'inspire ton récit.

Avec tes mots tu as su relater ce moment dont tu te souviendras sans doute très longtemps. Il est frappant de voir le sang-froid et la lucidité dont t'as su faire preuve malgré la brutalité évidente que tu subissais.

Le racisme est une aberration, un non-sens. Trop de gens tardent à le comprendre. Hélas !

JOE MANSUUR said...

LA VERITE N'A QU'UN CHEMIN.......
NO MATTER WHAT!
RESPECT A TOUS CEUX QUI ONT DU COEUR ET LE TEMPS ET LE COURAGE DE TEMOIGNER & SOUTENIR!!!!!!
JE SUIS VRAIMENT DESOLE,FRERE,POUR CE MAL QU'JE CROYAIS POURTANT PARTI DE NOTRE PLANETE....(REVEUR ,ME VOICI,ENCORE UNE FOIS REVEILLE).
DIAM AK XEWEL
TON COURAGE ET TA LUCIDITE MALGRE TOUT SONT UNE INSPIRATION POUR BEAUCOUP D'ENTRE NS ,JE DIRAIS;POUR MOI :SUR!!!!MERCI
DE TOUTE FACON, MON MAX',
;T'AS TROP LA CLASSE:)))))))))))

JOE MANSUUR said...

LA VERITE N'A QU'UN CHEMIN.......
NO MATTER WHAT!
RESPECT A TOUS CEUX QUI ONT DU COEUR ET LE TEMPS ET LE COURAGE DE TEMOIGNER & SOUTENIR!!!!!!
JE SUIS VRAIMENT DESOLE,FRERE,POUR CE MAL QU'JE CROYAIS POURTANT PARTI DE NOTRE PLANETE....(REVEUR ,ME VOICI,ENCORE UNE FOIS REVEILLE).
DIAM AK XEWEL
TON COURAGE ET TA LUCIDITE MALGRE TOUT SONT UNE INSPIRATION POUR BEAUCOUP D'ENTRE NS ,JE DIRAIS;POUR MOI :SUR!!!!MERCI
DE TOUTE FACON, MON MAX',
;T'AS TROP LA CLASSE:)))))))))))